Toute l’actualité

Le mérule ? Mais qu’est-ce que c’est..

1 décembre 2017

Malheureusement trop présent sur le secteur Audomarois, le  mérule est un champignon « lignivore », c’est-à-dire qu’il se nourrit du bois jusqu’à sa décomposition.

A la base, ce champignon se développe dans les forêts humides et s’attaque au bois morts. Mais le vent, les hommes ou les animaux peuvent transporter les spores de ce champignon chez vous et si les conditions sont réunies, ce champignon peut décider de s’installer.. Il ne stoppera sa progression que lorsqu’il aura épuisé toutes les ressources nutritives du bois sur lequel il est installé.

Le mérule cherche la cellulose pour se développer (comme les termites), il faut donc éviter de stocker du bois sur les murs extérieurs de sa maison, penser à réparer les fuites d’eau, entretenir son bien un minimum, ne pas stocker trop de vieux cartons ou papiers dans les endroits sombres et mal isolés, et surtout penser à ventiler régulièrement.

En effet, ce champignon se propage grâce à l’humidité (un taux d’humidité compris entre 20 et 40% serait favorable à son développement) et peut gagner plusieurs millimètres par jour ! Il faut réagir vite pour ralentir son invasion mais surtout pour la détruire, car ce champignon traverse aussi les murs !

Dans un bâtiment moderne, neuf et bien ventilé, aucune chance de voir ce champignon, même si vous le ramenez sur la semelle de vos chaussures.

Aujourd’hui, plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour traiter ce champignon :

– le traitement chimique (fongicide), qui peut être utilisé à titre préventif (on l’applique sur un bois sain, pour anticiper) ou à titre curatif (on l’applique sur un bois ou un matériau contaminé pour stopper la propagation).

– le traitement par air chaud, qui consiste à isoler la pièce ou l’immeuble concerné et propulser de l’air chaud grâce à des sondes.
En maintenant une température de + 50° C pendant 15 heures, vous allez assécher la pièce et détruire le(s) champignon(s).
Ce procédé est couramment utilisé dans les pays Nordiques et a été utilisé, par exemple, au Château de la Reine du Danemark à Copenhague.

Petit conseil : faites intervenir des professionnels spécialisés afin d’en garantir le résultat.